International : Axa monte au capital de ses coentreprises en Inde

L’assureur français Axa va monter à 49% du capital de ses coentreprises en Inde avec le groupe Bharti, suite à l’adoption d’une réforme clé dans l’assurance facilitant les investissement étrangers, a annoncé Bharti.

Le parlement indien a adopté jeudi le projet de loi autorisant le relèvement de 26 à 49% du plafond des investissements directs étrangers dans le secteur. “Il s’agit d’un développement très positif qui va permettre les investissements très nécessaires à la croissance du secteur de l’assurance”, a réagi le président de Bharti Enterprises, Sunil Bharti Mittal, dans un communiqué reçu vendredi.

“Bharti et Axa restent pleinement impliqués dans leurs joint-ventures dans l’assurance et nous confirmons qu’Axa va porter son investissement à 49%”, a-t-il ajouté. Axa détient 26% des coentreprises dans l’assurance vie et l’assurance dommages formées en 2006 avec le conglomérat Bhartiqui en détient les 74% restants.

D’autres groupes étrangers pourraient décider de renforcer leur investissement après l’adoption de cette loi, comme le groupe britannique d’assurances santé Bupa, qui a une coentreprise avec Max India, le japonais Nippon Life, allié à Reliance, ou l’américain Metlife, qui s’est allié avec des banques indiennes.

L’ouverture de ce secteur fait partie de la série de réformes prévues par le gouvernement de Narendra Modi pour raviver la confiance des investisseurs et attirer des milliards de dollars dans l’industrie, dans un pays de 1,2 milliard d’habitants où peu de gens possèdent une assurance.

Le secteur de l’assurance est une source importante de financement pour les projets industriels. L’approbation de cette loi est l’une des rares victoires du Bharatiya Janata Party (BJP) de Modi qui ne détient pas la majorité à la Chambre haute, ce qui ralentit son programme de réformes économiques.