Intempéries en Corse : L’état de catastrophe naturelle déclaré « dans les plus brefs délais »

Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, en visite en Corse huit jours après des intempéries qui ont causé de gros dégâts sans faire de victime, a assuré que l’état de catastrophe naturelle serait déclaré « dans les plus brefs délais ».

« L’état de catastrophe naturelle sera reconnu dans les plus brefs délais afin que les collectivités et les particuliers puissent bénéficier des garanties d’assurance spécifiques prévues dans leur contrat », a déclaré M. Cazeneuve. Le ministre a également assisté à une réunion de travail avec les élus et les acteurs économiques sur les conséquences des exceptionnelles intempéries qui ont touchées la région bastiaise le 24 novembre.

« Les dégâts sont considérables, le préjudice pour l’activité économique d’ores et déjà très important », a-t-il constaté au cours de la matinée, affirmant qu’il allait « mobiliser tous les outils de la solidarité nationale pour que la nation toute entière se tienne aux côtés de ses compatriotes corses dans cette épreuve ». Le ministre de l’Intérieur a également assuré que la commission interministérielle d’évaluation des dégâts se réunirait dès le 13 décembre, et se déplacerait en Haute-Corse « dans les meilleurs délais et au plus tard en janvier 2017 ».

Dans la matinée, le ministre s’est rendu dans de la caserne rurale de Petreto-Bicchisano (Corse-du-Sud), à la veille de fête de la Sainte Barbe, patronne des sapeurs-pompiers et des démineurs de la sécurité civile. Il y a rendu hommage à « leur courage, leur abnégation, et leur dévouement (qui) forcent chaque jour (s)on admiration », rappelant qu’en 2016, quatre d’entre eux « ont payé de leur vie leur engagement au service de nos concitoyens ».