Innovation : AIG investit dans l’intelligence artificielle

L’assureur américain AIG a décidé d’investir dans l’intelligence économique via une prise de participation minoritaire dans le cabinet d’investigation K2 Intelligence, selon un communiqué consulté jeudi.

Les termes de la transaction ne sont pas dévoilés. K2 Intelligence, dont le siège est à New York, emploie environ 300 personnes et a des activités à Londres, Madrid et Tel Aviv, précise l’assureur américain.

K2 et AIG “sont tombés d’accord pour développer ensemble des produits et services afin de soutenir les efforts d’AIG visant à aider ses clients à gérer les risques liés à internet”, souligne l’assureur.

Face à de nombreuses cyber-attaques contre les entreprises américaines ces derniers mois, l’assureur entend offrir de nouveaux produits aux groupes industriels et aux entreprises se lançant dans des opérations de fusions-acquisitions.

AIG, qui avait été sauvé de la faillite par l’Etat fédéral en 2008, a par ailleurs annoncé jeudi le remplacement de Robert Steven Miller, 73 ans, le président de son conseil d’administration. Il sera remplacé à partir du 1er juillet par Douglas Steenland, 63 ans, ancien patron de la compagnie aérienne Northwest Airlines.