Indicateurs : Nouvelle baisse des immatriculations de voitures en octobre

automobile voiture
automobile voiture

En octobre 2010, 171.449 voitures ont été immatriculées en France. En un an, la baisse est de 18,7%. Depuis le début de l’année, le recul est de 1,4%, avec 1.828.939 véhicules particuliers neufs immatriculés.

La fin de la prime à la casse freine maintenant clairement un marché qui était encore très largement soutenu en octobre 2009. L’effet de comparaison est logiquement défavorable aux chiffres annoncés.

Malgré tout, quelques signes montrent un léger mieux, notamment sur le marché des véhicules utilitaires légers, dont les immatriculations sont de nouveaux orientés à la hausse. Entre octobre 2009 et octobre 2010, le gain est de 15,7%, avec plus de 36.874 véhicules immatriculés.

Dans l’ensemble, le secteur des « professionnels » se porte bien. Les véhicules industriels voient leurs immatriculations s’envoler avec une hausse de plus d’un tiers (34,5%) et 3.311 nouveaux véhicules.

Sur dix mois, soit depuis le début de l’année, l’orientation du marché est une dernière fois positive pour les véhicules légers (particuliers plus utilitaires légers). Le mois d’octobre clôture en très légère hausse de 0,6%. La dernière de l’année semble-t-il.