Identité / Internationale : Alico devient Metlife et peaufine sa stratégie

Le changement de nom d’Alico pour devenir Metlife est effectif en France depuis cette semaine. L’ex-Alico, un temps AIG Life, prend donc le nom de son nouveau propriétaire et affirme ses ambitions.

Alico n’en finit pas de changer de nom. L’ex branche vie et prévoyance collective de l’assureur AIG avait une première fois retrouver son nom d’origine, Alico, lorsque AIG avait connu les déboires qu’on lui connaît et que la marque voulait mettre en valeur ses activités en vue d’une revente devenue inévitable.

Celle-ci révélée il y a un an, a été finalisée en novembre 2010. MetLife, poids lourd de l’assurance-vie outre-atlantique (90 millions de clients, présent dans 60 pays, numéro 1 aux États-Unis) en profite donc pour étendre son implantation. Pour la petite histoire, Snoopy, le cabot star reste associé à la marque même en France. Cette alliance vieille de 25 ans, a porté ses fruits car aujourd’hui, « 70% des Américains associent Snoopy à MetLife ».

En France, l’ex-AIG Life détient une position importante dans sa branche grâce à une bonne distribution par le courtage, les partenariats et la vente directe (Alico Direct) notamment, et le nouveau propriétaire ne semble pas vouloir la sacrifier. Dans un communiqué, MetLife (France ?) annonce vouloir se développer sur le marché Français « en utilisant différents leviers », comme par exemple le web. MetLife « continuera de développer une approche multi-canal en s’appuyant encore davantage sur le web ».

L’assureur, qui a réalisé une prise de participation importante dans le comparateur Hyperassur à l’automne dernier, ne se contentera pas, semble-t-il, de peaufiner sa distribution. L’offre pourrait également évoluer vers une présence plus importante de l’IARD « en matière de partenariats B to B ».