Groupama / Notation : Fitch abaisse la note de A à A- avec perspective négative

L’agence de notation franco-américaine Fitch a abaissé la note de l’assureur français Groupama SA de A à A-, assortie d’une perspective négative.

Cette décision intervient en raison de son exposition aux dettes de certains pays d’Europe du sud, selon un communiqué publié jeudi 4 août.

La dégradation de la note de l’assureur français, qui survient dans la foulée de la publication de ses résultats semestriels, « reflète la détérioration de l’adéquation des fonds propres de Groupama par rapport à son exposition aux dettes des Etats du sud de l’Europe », a expliqué Fitch dans son communiqué.

Groupama SA a annoncé un bénéfice net en hausse de 16% au premier semestre, à 147 millions d’euros, en dépit d’une charge nette de 84M d’euros dans ses comptes consolidés liée à sa participation au plan de soutien à la Grèce.

Une exposition aux dettes grecque et italienne

L’exposition de l’assureur à la dette grecque se monte à 540M d’euros en net et à 2,07Mds d’euros en brut. En outre, Groupama est exposé à la dette italienne à hauteur de 1,54Md d’euros en valeur nette et de 7,22Mds d’euros en valeur brute.

Le groupe bénéficie, au même titre que les autres assureurs, de deux mécanismes (effet fiscal et participation des assurés) qui expliquent la différence entre la valeur brute et la valeur nette.

Fitch considère que « le grand défi » de Groupama sera « de parvenir à réduire progressivement » son exposition aux obligations des Etats du sud de l’Europe, en particulier de la Grèce.

Paris, 4 août 2011, AFP

Comments are closed.