Gouvernance : Oliver Bäte remplacera Michael Diekmann en mai 2015 à la tête d’Allianz

Le départ de Michael Diekmann, CEO du groupe Allianz, a été officialisé par l’assureur. Son successeur sera Oliver Bäte, qui prendra ses fonctions le 7 mai 2015, après l’assemblée générale. Oliver Bäte est l’actuel directeur financier du groupe allemand. (Photo : Allianz – DR)

Le géant allemand de l’assurance Allianz a annoncé jeudi le départ de son patron Michael Diekmann en mai 2015, à la fin de son mandat, prenant à rebours les attentes des observateurs qui misaient sur un prolongement de son contrat.

M. Diekmann, en poste depuis 2003, sera remplacé par Oliver Bäte, 49 ans, actuel directeur financier, que le conseil de surveillance réuni ce jeudi a nommé pour deux ans. M. Diekmann, 59 ans, devrait à cette date rejoindre le conseil de surveillance, au terme d’une période de carence que la loi allemande impose aux patrons de respecter avant de passer dans l’organe de surveillance de leur ancien employeur. Il est actuellement l’un des patrons du Dax à la plus forte longévité.

Allianz a été sur la sellette ces derniers jours, avec l’annonce surprise vendredi du départ du fondateur et dirigeant emblématique de son fonds d’investissement américain Pimco, Bill Gross. Quelques mois auparavant le co-dirigeant de Pimco, Mohamed el-Erian, avait lui aussi tiré sa révérence.

Le fonds, premier gestionnaire obligataire du monde et navire amiral de la division de gestion d’actifs d’Allianz, souffre de retraits massifs de la part de ses clients, évalués par la presse à 65Mds de dollars depuis mai 2013, et qui se seraient accélérés depuis l’annonce du départ de M. Gross. Pimco gérait quelque 2.000Mds de dollars à fin juin, selon son site internet.

Lundi M. Diekmann avait estimé qu’il était trop tôt pour évaluer l’impact du départ de l’Américain sur les comptes d’Allianz. L’action Allianz a en tout cas été chahutée ces derniers jours. Elle a perdu près de 8% depuis jeudi dernier. Jeudi en revanche la nouvelle du départ de M. Diekmann ne l’affectait guère.

(Avec AFP)