Gouvernance : Le président d’AIG démissionne

L’assureur américain AIG a annoncé mercredi soir la démission de Harvey Golub, le président de son conseil d’administration, pour mésentente avec le directeur général Robert Benmosche qu’on prénomme aussi « Bob ».

AIG, l’assureur d’outre-atlantique nationalisé en septembre 2008, vient de perdre sont président Harvey Golub. Le dirigeant a présenté sa démission hier soir et a immédiatement été remplacé par Steve Miller, qui siégeait déjà au conseil d’administration depuis juin 2009.

Dans une lettre communiquée par AIG, Harvey Golub explique que « Bob Benmosche a indiqué au conseil d’administration qu’il pensait que notre relation de travail entre président et directeur général ne fonctionnait pas et ne pouvait pas durer. A ce stade, je considère que demander au conseil de choisir entre lui et moi serait abdiquer mes responsabilités. Donc je présente ma démission pour la simple raison que je crois plus facile de remplacer un président qu’un directeur général », a-t-il ajouté.

Messieurs Golub et Benmosche avaient pris leurs fonctions en même temps, à la fin de l’été 2009. Le premier, âgé de 71 ans, avait été par le passé PDG d’American Express, alors que le second, âgé lui de 66 ans, était un ancien patron de l’assureur Metlife.

En désaccord depuis quelques mois déjà, les deux hommes n’en étaient pas à leur premier accroc. Robert H. Benmosche avait lui aussi songé à démissionner en juin dernier, à cause d’un différent avec son homologue à propos de ventes d’actifs de l’assureur, destinées à rembourser les autorités fédérales. L’échec de la vente de la filiale asiatique d’AIA à la fin du mois de juin aurait également mis le feu aux poudres entre les deux dirigeants.

« Nous restons pleinement engagés à rembourser les contribuables, à honorer toutes les obligations de la société envers ses partenaires et à restructurer l’entreprise pour qu’elle renaisse plus petite et mieux définie, et qu’elle mérite la confiance des investisseurs”, déclare à présent M. Miller, le nouveau président du conseil d’administration dans un communiqué. L’homme de 68 ans, ancien PDG de l’équipementier automobile Delphi, a affiché sa détermination à poursuivre la stratégie engagée.