Gouvernance : La Macif s’apprête à modifier sa structure

En marge de la présentation des résultats de l’année 2010, Gérard Andreck, président de la Macif a annoncé que la mutuelle d’assurances se dotera courant 2011 d’une « structure faîtière » en charge de la stratégie du groupe.

Ce fut une surprise qui suscita pas mal de questions. La Macif, en juin prochain, devrait présenter lors d’un congrès extraordinaire, une nouvelle organisation du groupe. Selon Gérard Andreck, président, « 2010 fut l’année des 50 ans de la Macif, une année d’introspection » qui a débouché sur la volonté de créer une structure au-dessus des autres entités.

« Le groupe Macif a besoin d’une organisation plus hiérarchisée (…) dotée de moyens d’audit et de contrôle des risques et qui aurait autorité sur l’ensemble du groupe » a expliqué Gérard Andreck.
Les administrateurs resteraient au nombre de 26, 4 représentant le personnel et 22 représentant les régions, à raison de 2 pour chacune des 11 régions Macif. Dans la nouvelle structure, seuls les « présidents de région » seraient administrateurs, libérant 11 places pour les filiales et autres activités du groupe.

Car le souhait de la Macif serait d’amener les différentes activités à une meilleure représentation. Gérard Andreck a également pris pour exemple le cas de Macifilia, filiale dédiée aux partenariats et au courtage récemment en difficultés et dont la stratégie avait été remise en cause, pour justifier d’une telle réorganisation.

« Sferen accepte les mutuelles quelles que soient leurs gouvernances ou leurs organisations » a enfin répondu Gérard Andreck, à la question de savoir s’il pouvait avoir un lien de cause à effet entre la création de la Sgam et cette modification de la gouvernance.