Generali / Gouvernance : Le président Geronzi invité à prendre la porte

Rien ne va plus au sein du Conseil d’administration du groupe Generali Assurance. Un administrateur de l’assureur italien Generali ne demande rien de moins que la démission du président du groupe Cesare Geronzi.

Ces tensions au sein du Conseil d’administration ont débuté suite au départ d’Antoine Bernheim du groupe en avril 2010 conjugué à l’arrivée de Cesare Geronzi contesté avant même sa nomination. Depuis son arrivée, Generali est au centre d’un système complexe de participations croisées et de pacte d’actionnaires qui régissent la vie du capitalisme transalpin.

Depuis quelques semaines, le groupe d’assurance fait face à une crise de gouvernance et le président à été critiqué ces derniers jours pour avoir indiqué que Generali pourrait renforcer sa présence dans le capital des banques italiennes ou appuyer des projets d’infrastructures alors que les indications stratégiques ne correspondent pas du tout à celle discutées par le conseil d’administration.