Fraude : L’ACPR (encore) victime d’une usurpation d’identité

Le régulateur bancaire a alerté mercredi les entreprises et les particuliers d’une recrudescence des tentatives de vol de données par des escrocs qui se font passer pour lui.

L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) “voit son nom, son logo, ainsi que certains de ses numéros de téléphone et adresses (postale et/ou électroniques) utilisés dans des courriers électroniques, documents divers émanant prétendument de ses services ou lors d’appels téléphoniques”, prévient l’Autorité.

“Ces manoeuvres frauduleuses peuvent ainsi prendre la forme d”attestation de récupération de fonds’ ou avoir pour objet ‘une interdiction bancaire’ ou un ‘déblocage de crédit'”, détaille-t-elle dans un communiqué.

L’ACPR, qui appelle à la plus grande vigilance, précise qu’elle ne demande jamais de coordonnées bancaires, que ce soit par courrier électronique ou par téléphone.

Ce n’est pas la première fois que l’ACPR se fait usurper son identité. Au mois de décembre dernier, elle avait déjà alerté le public.

Avec AFP