Fondiaria-SAI : Augmentation de capital jusqu’à 750M d’euros

    Le CA de l’assureur italien en difficultés Fondiaria-SAI a décidé de convoquer une assemblée générale extraordinaire en février pour soumettre aux actionnaires une augmentation de capital pouvant aller jusqu’à 750M d’euros.

    Avec l’augmentation de capital, le taux de solvabilité de Fondiaria, numéro un de l’assurance automobile contrôlé par la holding Premafin de la famille Ligresti, tombé à environ 90% remontera à plus de 120%, donc au-dessus du seuil réglementaire des 100%, selon la banque-conseil du groupe Goldman Sachs.
    La grande banque Unicredit, actionnaire de Fonsai, a fait savoir son appui à l’augmentation de capital qui « va dans la bonne direction pour la relance de la société ». L’opération diluera la participation majoritaire de Premafin, ouvrant la voie à l’entrée d’un nouvel actionnaire.
    Le français Groupama avait essayé en début d’année d’acquérir une participation importante dans Fondiaria-Sai. Mais l’autorité boursière avait contrecarré les plans du français en lui imposant le lancement d’une OPA sur Premafin et Fondiaria-SAI comme condition à sa prise de participation.

    Deux années consécutives de pertes

    Selon le communiqué de Fonsai, le groupe clôturera l’exercice 2011 avec une perte de 925M d’euros après une perte d’une ampleur similaire de 928,9 M d’euros en 2010. Il a attribué ces mauvais résultats en particulier à des « ajustements des réserves pour les sinistres dans le domaine dommages pour 660M ».
    Ont également pesé « des ajustements de la valeur du portefeuille d’actions et du portefeuille d’obligations » (essentiellement des titres de la dette grecque) pour 350M d’euros. En outre, le groupe a dû dévaluer « son patrimoine immobilier pour 165M d’euros ». En juin, Fonsai avait déjà été renfloué à hauteur de 450M d’euros, lors d’une opération de recapitalisation pendant laquelle Unicredit avait pris une participation de 6,6%.
    Rome, 23 déc 2011 (AFP)