Fitch pourrait abaisser la note de crédit de Prudential après le rachat d’AIA

L’agence de notation Fitch, qui évalue la solvabilité des emprunteurs, a menacé mardi d’abaisser la note de crédit de l’assureur britannique Prudential, suite à l’acquisition annoncée lundi par ce dernier d’AIA, la filiale asiatique d’AIG.

Fitch a précisé dans un communiqué avoir placé les notes de Prudential « AA- » à long terme et « F1+ » à court terme) sous « surveillance négative », indiquant par là qu’il envisageait de les abaisser dans un futur proche. L’assureur britannique Prudential a annoncé lundi un énorme coup avec le rachat pour 35,5 milliards de dollars d’AIA, filiale asiatique de l’américain AIG, qui en fera le leader international de l’assurance-vie en Asie, région la plus prometteuse du secteur.

Pour financer ce rachat, Prudential va devoir lancer une augmentation de capital géante, de 20 milliards de dollars, l’une des plus grandes jamais réalisées par une entreprise britannique. Fitch justifie sa menace d’abaisser les notes du groupe par « les risques liés à l’exécution d’une transaction aussi énorme », et en particulier la forte exposition de Prudential « à la croissance et la rentabilité des activités qu’il va acquérir », qui dépendront elles-mêmes de facteurs hautement incertains, dont le rythme de la croissance en Asie.

De son côté, l’agence de notation rivale Moody’s avait maintenu lundi les notes de Prudential, qu’il avait déjà assorties d’une perspective négative.

Londres, le 2 mars 2010 (AFP)