Euler Hermes : Vers une hausse de 3 à 4% du CA en 2012

Heuler Hermes

L’assureur-crédit Euler Hermes table sur une croissance de 3% à 4% de son chiffre d’affaires en 2012, un peu ralentie sur les +5% à +6% de 2011 en raison de la crise économique, selon Les Echos de mardi.

Selon Wilfried Verstraete, président du directoire d’Euler Hermes, la filiale de l’assureur allemand Allianz, l’environnement économique « est sur une pente glissante, linéaire et dont on ne voit pas la fin ». Euler Hermes devrait voir son chiffre d’affaires progresser en 2011 « après un léger tassement au quatrième trimestre », précise-t-il, en raison de la contraction des ventes de ses assurés. Sa hausse était de 8% à fin septembre.

« Pour l’instant, on l’a beaucoup plus senti sur l’Europe du Sud, mais ce ralentissement va arriver sur l’Europe du Nord en 2012 », prévient-il. Pour autant, l’incertitude économique est favorable au secteur. « En ce moment, il ne viendrait à l’idée de personne de résilier sa police d’assurance-crédit », souligne Wilfried Verstraete.

Le groupe a conservé plus de 90% de ses clients et sa production nouvelle « se tient bien ». M. Verstraete indique que le nombre de défaillances n’a « pas augmenté autant qu’on pouvait le craindre, parce que les entreprises se sont constitué des réserves opérationnelles ou financières qui leur permettent de tenir ». Le ratio de sinistralité s’est établi à 42,1% sur les neuf premiers mois tandis que le ratio combiné (sinistres et frais rapportés au primes) à 66,5%. Il devrait être de 70 à 75% sur l’ensemble de l’année. Enfin, Euler Hermes a réduit d’un tiers son exposition en Grèce.

PARIS, 27 déc 2011 (AFP)