Etude / Réchauffement climatique : Les affaissements de sols risquent d’augmenter

Une étude rendue lundi par Swiss Re a montré que les affaissements des sols dus à la sécheresse risquent de considérablement augmenter en Europe, et particulièrement en France, provoquant d’importants dommages aux bâtiments qu’il faudra à l’avenir renforcer.

Selon les calculs effectués par le groupe et l’Ecole polytechnique fédérale du Zurich (EPFZ) pour le réassureur helvétique, les affaissements de sols risquent d’augmenter de 50% dans certaines régions européennes entre 2021 et 2040. « Les dommages matériels causés par la subsidence (l’affaissement des sols dû à la sécheresse) ont augmenté considérablement dans toute l’Europe » et le changement climatique mondial pourrait encore aggraver ce phénomène, a précisé Swiss Re dans un communiqué.

En France, les dommages liés à la subsidence ont augmenté de 50% les 20 dernières années, engendrant des coûts de 340M d’euros en moyenne annuelle dans certaines régions particulièrement touchées par la sécheresse. Le tassement des sols peut provoquer une dislocation des fondations « des habitations, des ponts, des installations industrielles et d’autres structures » et dans le pire des cas conduire à un effondrement des bâtiments, a averti Swiss Re.

(Avec AFP)