Étude : le risque technologique, principal risque émergent en France

L’édition 2015 du Baromètre ACE des risques émergents révèle les risques clés qui préoccupent les entreprises en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

Le Baromètre ACE des risques émergents classe les principaux risques en fonction des inquiétudes qu’ils procurent dans les entreprises. Cette nouvelle étude publiée par ACE European group montre une évolution des risques à l’image  de l’évolution rapide du paysage économique mondial ainsi que le rôle croissant joué par les technologies et par l’expansion des multinationales comme moteurs de croissance.

Ainsi on constate que les technologies, la chaîne d’approvisionnement et la réglementation constituent les trois principales préoccupations des risk managers. Cependant comme on peut le constater dans le graphique ci-dessous, les trois principaux risques émergents en France sont le risque technologique, la régulation et la conformité et enfin les ressources humaines.

On remarque par ailleurs que l’appréciation des risques à évoluée depuis le dernier baromètre en 2013. En effet, les risques environnementaux occupaient la première place des risques émergents en 2013, aujourd’hui ils se situent à la 9e position.  Par ailleurs, les risques qui étaient placés deuxième sont classés sixième.

Enfin les risks managers prennent plus au sérieux les cyber risques, en effet ils ont augmenté de 11 points depuis le dernier baromètre.

Peu importe la taille de l’entreprise, la régulation et la conformité font parties des principales préoccupations des entreprises françaises.

54% des risk managers ont conscience “que les dirigeants d’entreprise ne maîtrisent pas complètement la gouvernance et la conformité de tous les pays où ils exercent une responsabilité“, indique le communiqué de presse. Gilbert Bras, Risk Manager du Groupe La Poste confirme cette tendance,  « le risque de technologie a toujours été une priorité pour le Groupe La Poste. Depuis dix ans, nous avons constamment amélioré notre gestion des risques et des assurances pour protéger notre entreprise et nos données. Avec notre Responsable de la Sécurité des Systèmes d’Informations (RSSI), notre courtier et ACE qui est notre partenaire depuis longtemps, nous avons entamé un long et minutieux processus qui nous a conduit à transférer récemment notre couverture dommages vers une assurance spécifique de cyber risques pour l’ensemble du groupe, y compris notre entité bancaire, ce qui nous positionne comme un pionnier dans le secteur bancaire français ».