Etats-Unis : Le réhausseur de crédit Ambac pourrait être exclu de Wall Street

Le réhausseur de crédit en difficulté Ambac a été informé par l’opérateur de la Bourse de New York (NYSE) qu’il risquait d’être exclu de la cote dans les six mois si son action, tombée en-deçà du cours moyen minimum d’un dollar, ne se redressait pas, a-t-il annoncé mardi.

« Aux termes des règles du NYSE, Ambac a six mois à compter de cet avertissement pour arriver à un prix de clôture et un prix moyen sur trente jours d’au moins un dollar pour éviter le retrait » du titre. Le groupe, dont le métier d’origine était de mutualiser le risque de défaut de paiement des collectivités locales et des Etats américains, mais qui s’était diversifié dans des activités d’assurance de crédit beaucoup plus risquées, lutte depuis plusieurs mois pour sa survie.

En juin, il avait procédé à plusieurs opérations de conversion d’obligations en actions pour éviter le dépôt de bilan, ce qui lui avait permis d’alléger ses dettes de 20,3M de dollars. En mars, les autorités de régulation de l’assurance de l’Etat du Wisconsin (Nord des Etats-Unis) avaient saisi environ 64Mds de dollars de ses actifs les plus problématiques pour les administrer et éviter une faillite. Mardi, l’action Ambac a pris 2,88% en séance à 66 cents.

New York, 6 juillet 2010 (AFP)