Espagne / séisme : Les dégâts matériels de la ville de Loca touchent 12% des constructions

Environ 12% des constructions de la ville historique de Lorca, au sud-est de l’Espagne, ont été gravement endommagées par le séisme de mercredi dernier. Le tremblement de terre a fait neuf morts.

Les dégâts ne signifient « pas nécessairement » que les édifices devront être détruits, cependant ils devront être restaurés ou consolidés, a expliqué l’autorité régionale de Murcie. En outre, 28% des constructions représentent un danger plus limité et temporaire, et leur accès est restreint. Alors que 60% des édifices restant sont déclarés habitables, a-t-elle précisé.

Du côté de la population de 7.500 à 11.000 habitants de Lorca, qui en compte au total 92.000, demeuraient sans abri à court et moyen terme. Un village de toile a été installé dans la cité pour héberger les habitants privés de toit.

Le gouvernement espagnol prône des mesures

Ce séisme, le plus meurtrier en Espagne depuis 1956, a détruit des façades anciennes, des corniches, et même le clocher de l’église San Diego, datant du XVIIe siècle. Quelques bâtiments modernes se sont effondrés mais, surtout, de nombreux édifices se sont fissurés ou ont subi des dégâts dans leurs fondations.

Le gouvernement espagnol du socialiste José Luiz Rodriguez Zapatero a présenté en faveur des sinistrés un éventail d’indemnités de décès et d’invalidité, de déductions fiscales et d’aides au logement et à la reconstruction.