Entrée en bourse : ING explore « d’autres options » pour l’Asie

Le bancassureur néerlandais ING a indiqué jeudi qu’il explorait « d’autres options » pour sa branche assurance en Asie que l’entrée en bourse annoncée le 10 novembre 2010.

« Au vu des prévisions économiques incertaines et de la turbulence des marchés financiers, ING a décidé d’explorer d’autres options pour ses activités d’assurance et conseil en investissements en Asie », a déclaré le directeur exécutif du groupe, Jan Hommen, cité dans un communiqué relayé par l’AFP.

ING avait annoncé le 10 novembre 2010 que deux entrées en bourse étaient prévues pour sa branche assurance avant la mise en vente de celle-ci,  l’une aux Etats-Unis, et l’autre dans la zone Europe-Asie.  Si les plans sont maintenus pour les Etats-Unis, ce n’est plus le cas pour l’Europe-Asie.
« A l’origine, nous voulions une seule société pour l’Europe et l’Asie mais maintenant, nous parlons de deux sociétés séparées, une en Europe donc et une en Asie », a déclaré à l’AFP Ingeborg Klunder, une porte-parole d’ING.

Selon la porte-parole, ING continue à préparer sa branche assurance européenne à devenir une société indépendante, l’entrée en bourse étant « une option parmi d’autres », tandis que pour la branche assurance en Asie, « toutes les options sont explorées ».

Avec AFP