Enquête / Marché : La CBFA surveille les rapports entre Dexia et la Banque Postale

La commission bancaire, financière et des assurances (CBFA) enquête sur les variations du cours de l’action de Dexia, après la rumeur de joint-venture avec la Banque Postale.

Le 11 octobre dernier, l’annonce d’une possible joint-venture entre Dexia et la Banque Postale a fait grimper en flèche le cours de l’action du bancassureur franco-belge. Pourtant, dès le lendemain, les dirigeants évoquaient seulement de « simples discussions » entre les deux enseignes. Selon le quotidien La Tribune, la CBFA, le gendarme boursier belge, a décidé d’enquêter autour de cette affaire.

Cette possible joint-venture pourrait permettre de sécuriser définitivement Dexia via une filiale commune avec le français Banque Postale, sur un réseau excédentaire en ressources. Le Figaro annonçait il y a quelques jours que selon une source proche « le dossier est extrêmement avancé, il y a désormais un alignement de vues entre l’État, Dexia, La Poste et la Caisse des dépôts, futur actionnaire de La Poste ».

La Commission bancaire, financière et des assurances de Belgique s’intéresse donc de très près aux conséquences de cette annonce, d’autant que cette spéculation autour de la création d’une coentreprise entre Dexia et la Banque Postale a eut lieu la veille de la journée des investisseurs.