Écologie : Les risques environnementaux et maritimes émergents étudiés par RSA et WWF

La compagnie d’assurance RSA et l’organisation mondiale de protection de l’environnement WWF publient un rapport sur les risques environnementaux et maritimes émergents dans le monde. Grâce à ce travail, les deux partenaires veulent notamment mettre en évidence les défis et les opportunités des entreprises opérant dans l’environnement marin. Le document est le premier d’une série de rapports sur les enjeux des changements environnementaux.

Face à de nombreux risques émergents maritimes et environnementaux, certaines entreprises sont impactées et doivent s’adapter. Le rapport que rend RSA et WWF à propos de ces risques décrit les changements majeurs qui ont bouleversé le mode de fonctionnement économique et social de ces entreprises, et propose des conseils sur la façon dont elles peuvent gérer les menaces potentielles, exploiter les nouvelles opportunités et de contribuer à des solutions durables à long terme.

« Alors que notre population globale augmente, il en est de même de la demande sur les ressources marines pour la pêche, l’extraction de ressource, ou tout simplement en raison du transport accru. Il est donc essentiel que les entreprises s’occupent de la gestion efficace des risques marins afin d’établir et de maintenir une industrie marine durable et profitable », déclare Richard Turner, directeur de Global Marine Business chez RSA. « L’environnement marin étant soumis à une pression sans cesse croissante, l’absence d’une gestion efficace de ces risques pourrait avoir un effet radical sur ce qui constitue un des écosystèmes déjà fragiles. »

Les principales conclusions du rapport mettent en avant la nécessité pour les risques maritimes d’être pris d’avantage en considération, en insistant sur les interactions potentielles entre les différentes industries. Il préconise notamment une meilleure gestion de l’utilisation commerciale des ressources marines (certes inévitable) qui doit être mise en place de manière durable.

Les entreprises doivent également prendre conscience que tout action en faveur de l’environnement aura un impact important sur leur activité, et que les mesures doivent être planifiées et régulièrement évaluées. Au final, le rapport de RSA et WWF met en exergue le fait que les industries doivent travailler et s’adapter ensemble pour être plus efficace sur la préservation de la nature, sans pour autant dégrader leurs activités.

Le rapport est le premier d’une série qui portera sur les principaux risques découlant de changements de l’environnement. Ces rapports examinent notamment les implications pour le secteur des assurances et offrent des conseils pratiques sur la façon dont les entreprises peuvent atténuer ces risques.

« Il est de plus en plus évident que la gestion des risques de l’entreprise exige une performance environnementale exemplaire, comme une priorité absolue », indique de son côté Dax Lovegrove, chef du Business & industry relations au WWF-UK. « Le milieux marin fournit des écoservices essentiels qui doivent être protégés contre les marées noires, le transport maritime, et la surpêche. Par conséquent, toute entreprise d’exploitation en mer sauvegardera sa licence d’exploitation et sa garantie de sécurité, en s’assurant que les meilleures pratiques de gestion environnementale sont en place. »