Dirigeants : Le conseil d’administration de Groupama sanctionne Jean Azéma

Le Conseil d’administration de Groupama a révoqué Jean Azéma, le directeur général, lors d’une réunion qui s’est tenue lundi après-midi. Thierry Martel devient directeur général et Christian Collin directeur général délégué.

Groupama se dirige vers une nouvelle ère. L’information, sortie par Les Echos, est tombée dans la soirée. Suite à un Conseil d’administration de l’assureur mutualiste, Jean Azéma, directeur général depuis juin 2000 a été révoqué.

Le directeur paie au prix fort la mauvaise passe que vit actuellement Groupama, dont la note de solidité financière a été dégradée par Standard and Poor’s et Fitch Ratings il y a quelques semaines.

Comme l’écrit Les Echos, « les puissants patrons des caisses régionales – sans qui rien ne se fait -ont donc décidé de (lui) retirer leur confiance ». Selon l’AFP, qui cite une source proche du dossier, « Dans un groupe mutualiste, le consensus est essentiel » et c’est ce consensus qui a causé la chute de Jean Azéma.

Reste à Groupama à rassurer sur sa situation. Le ratio de fonds propres inquiétait déjà fortement au 30 juin. La situation n’avait fait qu’empirer avec la crise des marchés financiers et les expositions de l’assureur à certaines valeurs dont il possède beaucoup d’actions.

Thierry Martel et Christian Collin doivent maintenant poursuivre le plan d’économies annoncé par leur prédécesseur pour stabiliser l’assureur et rassurer les caisses régionales.