Développement : Miel Mutuelle affiche ses résultats 2010 et détaille son plan stratégique 2012-2014

Après la prise de fonctions de M. Didier Courier à la tête de Miel Mutuelle le 1er avril dernier et suite à l’Assemblée Générale qui s’est déroulée le 21 juin dernier, Miel Mutuelle dresse son bilan pour l’année 2010 et les premiers axes de travail et de développement de la nouvelle direction.

Miel Mutuelle a affiché ces deux dernières années un exercice déficitaire de plus de 3,8M d’euros de pertes en 2010, dont 1,5M d’euros de dépenses exceptionnelles. « Ce déficit est dû principalement à des investissements informatiques conséquents que Miel Mutuelle va amortir sur plusieurs années et des investissements en matière de développement commercial. Avec le soutien du bureau, du Conseil d’administration et de son président, nous souhaitons pour fin 2012, rétablir l’équilibre des comptes, tout en mettant MIEL Mutuelle en conformité avec Solvabilité II », indique le Président Antoine Machon.

Miel Mutuelle est également impactée par les 2 nouvelles taxes applicables en 2011, la taxe CMU (Couverture Maladie Universelle) et la TCA (Taxes convention d’assurances), soit 9,77% de taxes supplémentaires, qui ont été répercutées sur les cotisations 2011.

M. Courier proposera en octobre prochain au Conseil d’Administration de Miel Mutuelle un plan stratégique 2012-2014. Il indique les grandes orientations sur lesquelles il souhaite faire participer dès à présent les 120 collaborateurs de Miel Mutuelle :

– Le développement commercial Miel Mutuelle ambitionne de diversifier son portefeuille de produits en proposant des gammes spécifiques et des produits nouveaux. A court terme, une gamme modulaire entreprise innovante sera lancée en 2012, et les équipes Miel Mutuelle travaillent actuellement à son lancement. La Mutuelle souhaite également mettre l’accent sur la fidélisation de ses affiliés, et travailler sur ses réseaux de distribution direct, web et courtage.

– La réduction des frais généraux Ce poste porte essentiellement sur 2 points : l’automatisation de certaines tâches, notamment en gestion, ce qui permettra d’absorber l’accroissement du nombre des actes ; et la dématérialisation des échanges, avec notamment la souscription en ligne et les relations avec les affiliés.

– Les formations du personnel Les ressources humaines de Miel Mutuelle mettent l’accent sur la régularité des formations des collaborateurs. Elles  permettent de développer, d’accroître compétences mais également d’accompagner mutations vers de nouveaux métiers.