Développement : Le Japon, terreau fertile pour Axa

Le Japon représente un quart de la valeur des affaires nouvelles vie, épargne et retraite d’Axa, selon un article publié par Les Echos.

Parmi les cibles asiatiques d’Axa, le pays du Soleil levant, deuxième marché mondial de l’assurance, est source de « belles opportunités », selon un article paru sur le site des Echos. C’est même l’un des pays les plus importants pour le groupe français qui y réalise 11% de son chiffre d’affaires en vie, épargne et retraite. Soit près du quart de la valeur des affaires nouvelles et 8% du résultat opérationnel d’Axa, précise Les Echos. L’entité japonaise du groupe a réalisé un résultat net de 354M d’euros en 2011. Axa est notamment le premier fournisseur de contrats d’assurance-vie à annuités variables avec 25% des parts de marché. L’essentiel des profits provient néanmoins du secteur maladie, favorisé par un désengagement de l’Etat.