Dépendance / Roselyne Bachelot : Des miettes avant la réforme

Roselyne Bachelot a confirmé vendredi que la réforme de la dépendance attendrait l’après présidentielle. Elle évoque quelques miettes en faveur des personnes âgées, en attendant.

C’est confirmé depuis vendredi. Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités, a répété à la presse ce que François Fillon avait annoncé le 24 août : la réforme de la dépendance attendra. Elle  a précisé, selon Les Echos, que les budgets votés cet automne ne comporteront aucune « mesure financière supplémentaire » pour la dépendance.

Malgré tout, quelques miettes sont proposées en attendant, en se servant de l’enveloppe budgétaire existante. Ainsi, la contribution de l’assurance-maladie aux soins dans les établissements pour personnes âgées et handicapées augmentera de 3,8% en 2012, pour atteindre 16,4Mds d’euros.

Une progression identique à celle de 2011, mais inférieure à celle de 2010 (5,8%) et de 2009 (6,3%), nuancent Les Echos. Selon la ministre, cette augmentation servira à aider le secteur des services à domicile, pour environ « une cinquantaine de millions d’euros ».

Quant à l’aide aux départements pour financer l’APA (Allocation personnalisée d’autonomie), elle ne bouge pas. Un fonds de 150M d’euros a été mis en place en 2010. Selon Roselyne Bachelot, le tiers de cette somme est encore disponible.