Dépendance : François Baroin parle de “30Mds d’euros”

    Le ministre du Budget François Baroin a indiqué dimanche que les besoins de financement en matière de dépendance étaient de l’ordre de 30 milliards d’euros, tout en précisant que les hypothèses variaient en fonction de l’échéance et des projections démographiques retenues.

    Interrogé sur France Inter/Le Monde/iTélé, M. Baroin a déclaré: « c’est à peu près du même ordre que la réforme des retraites, donc effectivement c’est autour de 30 milliards, mais cela dépend de l’échéance temps et de la base démographique » que l’on prend.

    « C’est la démographie qui va définir les conditions de la politique publique et donc de la mise en place de la prise en charge d’un cinquième risque liée à l’avancée du compteur de la vie », a ajouté le ministre.
    Nicolas Sarkozy a annoncé cette semaine l’ouverture « d’une grande consultation » de six mois sur la prise en charge de la dépendance et des décisions « à l’été 2011 ».

    Promesse de campagne du président, la réforme de la dépendance doit remettre à plat le financement de la prise en charges des personnes âgées dépendantes, qui seront de plus en plus nombreuses dans les années à venir.
    Elle devrait aboutir à la création d’un cinquième risque au sein de la Sécurité sociale, au côté de la maladie, des accidents du travail, de la famille et de la vieillesse.

    « C’est un enjeu de société majeur », a également déclaré François Baroin car « plus on va vieillir, plus l’Etat-providence devra répondre présent pour payer les retraites, c’est pour cela qu’on a fait cette réforme, et plus la réflexion sur la prise en charge personnalisée et/ou solidaire sur la dépendance se posera ».

    Paris, 20 nov 2010 (AFP)