Dépendance : 10 milliards d’euros de dépenses supplémentaires dans 30 ans

Un des groupes de travail sur la dépendance à évalué le coût des dépenses publiques liées à la perte d’autonomie pour les prochaines décennies. Il faudra débourser près de 10Mds d’euros supplémentaire d’ici 2040.

Si le système actuel reste tel quel, les dépenses publiques liées à la dépendance coûterons 10Mds de plus dans 30 ans (soit 1,67 point de PIB contre 1,22 actuellement). C’est ce qui ressort des évaluations du groupe de travail Perspectives démographiques et financières de la dépendance, présidé par Jean-Michel Charpin. A travers des scénarios différents (optimiste, intermédiaire, pessimiste) que rapporte Les Échos, la Drees avec l’Insee et le Trésor ont d’abord établit qu’il y aura « un doublement du nombre de personnes âgées dépendantes à l’horizon 2060 (+ 35 % d’ici à 2030), à 2,3 millions de bénéficiaires potentiels de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA)».

Plusieurs scénarios possibles

Selon le journal économique, dans le cas d’un scénario démographique central, « le total des dépenses publiques au titre de la prise en charge de la dépendance (assurance-maladie, APA, hébergement, etc.) atteint 1,34 point de PIB en 2025 et 1,67 point en 2040, (contre 1,22 point aujourd’hui (24Mds d’euros). Soit 0,44 point de PIB de dépenses supplémentaires, un peu moins de 10Mds d’euros, à l’horizon 2040. »

Le groupe de travail a également réalisé une autre estimation en prenant en compte une éventuelle indexation de certaines prestations sur l’évolution des salaires et non plus des prix. Dans ce cas précis, le coût supplémentaire atteindrait 0,53 point de PIB à l’horizon 2040 (soit un peu plus de 10Mds d’euros).

Sources : Les Echos