Courtage : Plan de sauvegarde de l’emploi en vue chez Gras Savoye

Après plusieurs rumeurs, un PSE se confirme chez Gras Savoye. Il devrait être annoncé le 12 mars.

Gras Savoye souhaiterait mettre rapidement en place un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE), selon des sources syndicales.

La direction voudrait inscrire le PSE à l’ordre du jour de la prochaine réunion CCUES (Comité Centrale de l’Union Economique et Sociale – qui regroupe les CE du groupe) du 12 ou 13 mars.

Les syndicats qui ont reçu la demande de la direction aujourd’hui, ont refusé de signer l’ordre du jour du CCEUS dès à présent pour ne pas être pris en défaut, expliquent-ils. Rien n’est donc encore validé, mais le groupe aurait déjà la ferme intention de préparer ce PSE, souvent synonyme de licenciements.

Selon des sources syndicales, François Varagne, directeur général de Gras Savoye aurait déjà expliqué lors de l’assemblée générale ordinaire des associés de Gras Savoye du 11 février que « le PSE qui sera présenté fin février, n’a rien à voir avec le LBO », et qu’il était lié « au résultat opérationnel et non à la structure financière du groupe, il permettrait de maintenir la compétitivité et d’investir plus tard dans la croissance externe ».

La direction du courtier n’a pas souhaité faire de commentaires pour l’instant.

De nombreux départs ont déjà eu lieu chez le courtier, notamment l’année passée au siège de Puteaux où l’on compte 170 départs pour 900 collaborateurs, selon les syndicats. Compte tenu du grand nombre de départs négociés (ruptures conventionnelles), la direction du travail des Haut-de-Seine (92) aurait refusé désormais d’accepter ces fins de contrats.