Communication : La Mutualité française promeut la contraception

La Mutualité française entame une action de promotion de la contraception pour éviter que l’affaire des pilules de 3e et 4e génération ne dissuade les femmes de se protéger.

Si la Mutualité française salue le déremboursement par le gouvernement des pilules de 3e et 4e génération pour des raisons sanitaires, elle n’en est pas moins inquiète. En effet, elle craint qu’il n’y ait une rupture de contraception chez les femmes. Ainsi, la Mutualité entend démarrer des actions de promotion pour la contraception. Ces actions passeront par la diffusion de messages de prévention qui seront relayés dans la presse mutualiste, sur les sites internet des mutuelles santé, de la Mutualité française, de ses unions régionales et de Priorité Santé Mutualiste.

Des rencontres santé seront organisées en région avec des experts.