Cessions : AIG vend AIG Star Life Insurance et AIG Edison Life Insurance à Prudential Financial pour 4,8 milliards de dollars

L’assureur américain AIG a annoncé jeudi un accord de cession de deux compagnies d’assurance japonaises à une autre société américaine de services financiers divers, Prudential Financial, pour un montant de 4,8 milliards de dollars (3,5 milliards d’euros).

Cette transaction, qui devrait aboutir début 2011, se fera en numéraire à hauteur de 4,2 milliards de dollars. “La vente de AIG Star Life Insurance et AIG Edison Life Insurance représente un nouveau pas dans le programme d’AIG pour rembourser les fonds aux contribuables américains et une étape importante pour parvenir à un retrait complet du soutien gouvernemental”, a expliqué AIG dans un communiqué daté de New York et reçu à Tokyo.

Prudential Financial (PRU), dont le portefeuille de prestations comprend des assurances-vie, des mutuelles ou encore des fonds de retraite, était considéré comme un candidat logique à la reprise des sociétés AIG Star Life Insurance et AIG Edison Life Insurance.

Prudential Financial, qui n’a aucun lien avec le groupe britannique British Prudential PLC, est déjà présent au Japon à travers diverses sociétés d’assurance-vie, de fonds d’investissement et de financement immobilier, selon les données disponibles sur son site japonais.

“AIG Star Life Insurance et AIG Edison Life Insurance sont des membres importants de la famille AIG”, a rappelé le PDG du groupe, Robert Benmosche, cité dans le communiqué. Toutefois, compte tenu de la volonté d’AIG de recouvrer son indépendance vis-à-vis de l’Etat américain, le groupe s’est selon lui résolu à s’en séparer. “Nous sommes non seulement heureux d’avoir reçu une offre convaincante mais aussi ravis d’avoir trouvé un acquéreur qui soutienne sans équivoque les engagements d’AIG Star Life Insurance et AIG Edison Life Insurance à l’égard des assurés”, a-t-il ajouté.

“L’ajout de ces entreprises à nos activités au Japon va nous permettre d’y accroître notre présence et nous donner l’occasion de fournir des services de qualité à davantage de clients”, s’est par ailleurs félicité le PDG de Prudential Financial, John Strangfeld, cité dans un communiqué séparé.

M. Strangfeld s’est dit impatient de travailler avec le personnel des deux filiales nippones d’AIG qui totalisent quelque 10.400 salariés.

Selon la presse financière américaine, AIG est en train de peaufiner un plan permettant la sortie de l’Etat américain de la majorité du capital du groupe, schéma qui pourrait être annoncé dès ce jeudi. A en croire le Financial Times et le Wall Street Journal, qui citent des sources anonymes, un tel plan de restructuration passerait par la conversion des actions préférentielles détenues par le Trésor, pour un montant d’environ 49 milliards de dollars, en actions ordinaires.

Dans un premier temps, cela augmenterait la participation de l’Etat américain dans le capital d’AIG d’environ 80% à 90%, avant qu’il ne mette en vente ses actions sur le marché sur une période étalée dans le temps.

La conversion se ferait à un prix de 35 dollars au premier semestre 2011, et interviendrait après le remboursement de la dette qu’AIG a contractée auprès de la Fed de New York, branche régionale de la banque centrale américaine, d’après le Wall Street Journal.

Tokyo, 30 septembre 2010 (AFP)