Cession : Natixis cède finalement 58,6% de la Coface

Natixis a finalement cédé 58,65% de la Coface, dans le cadre de l’introduction en Bourse de l’assureur-crédit, et récupéré en échange environ 957M d’euros, selon un communiqué publié mercredi.

Initialement, la banque s’était délestée de 51% de sa filiale mais l’option de surallocation prévue a été pleinement exercée, la conduisant à se séparer de 7,65% du capital supplémentaires.

L’appétit des investisseurs peut s’expliquer par le bon parcours du titre depuis ses débuts en Bourse vendredi: introduit à 10,40 euros, au milieu de la fourchette visée par Natixis, il valait 11,44 euros mercredi à la clôture, soit une hausse de 10% depuis ses premiers pas.

A l’occasion de l’assemblée générale du groupe fin mai, le directeur général de Natixis, Laurent Mignon, n’avait pas exclu de céder d’autres titres de la Coface par la suite, une fois la crédibilité de l’assureur-crédit sur les marchés acquise. L’introduction en Bourse de cette filiale était prévue de longue date puisque cette activité n’était plus considérée comme stratégique par la banque, filiale de BPCE.