Cession : Groupama « plutôt vendeur » de sa participation dans Eiffage (DG Eiffage)

    L’assureur mutualiste Groupama, engagé dans un processus de restructuration, est « plutôt vendeur à terme » de sa participation (6,9%) dans Eiffage, à condition que le cours de Bourse remonte « de façon significative », a annoncé mercredi le directeur général du groupe de BTP.

    « Aucun décision n’a été prise », a toutefois tenu à préciser Pierre Berger, en réponse à une question lors de l’assemblée générale des actionnaires d’Eiffage. Pour M. Berger cette éventuelle cession devrait s’effectuer en coordination avec Eiffage pour ne pas faire trop « baisser » le cours de Bourse du groupe de BTP et de concessions.

    « Si la vente intervenait dans les mois qui viennent, cela permettrait d’augmenter le flottant, ce qui est le voeu des investisseurs », a affirmé M. Berger. Groupama est le quatrième actionnaire du troisième groupe français de BTP derrière les salariés (26,8%), le Fonds stratégique d’investissement (20,6%) et Eiffaime (société des dirigeants et cadres, 8,3%).

    Lors de la présentation des résultats de Groupama, mi-mars, le directeur général, Thierry Martel, avait indiqué que l’assureur comptait réduire « de 30 à 40% son exposition aux actions, par des cessions et une poursuite de la politique de couverture adaptée aux fluctuations du marché ».

    PARIS, 18 avr 2012 (AFP)