Cession : Groupama a cédé une partie de sa participation dans Société Générale

L’assureur mutualiste Groupama a cédé une fraction de sa participation dans la banque Société générale, a indiqué l’Autorité des marchés financiers dans un avis publié à l’occasion du franchissement à la baisse du seuil des 5% des droits de vote.

Groupama ne détient plus que 2,84% du capital, ce qui lui confère encore 4,86% des droits de vote dans la banque rouge et noire française, après avoir vendu une fraction non précisée de sa participation sur le marché, a ajouté l’AMF.

Il y a un an, le 31 décembre 2011, Groupama détenait encore 3,92% du capital et 6,66% des droits de vote de la banque, une participation qui en faisait le plus grand actionnaire institutionnel, devant la Caisse des dépôts et les assureurs Meiji Yasuda Life et CNP.

Au cours actuel du titre, une participation de 1% dans Société générale vaut environ 220 millions d’euros.

Les deux groupes sont alliés depuis juin 2001 lorsqu’ils avaient formé un partenariat qui avait débouché l’année suivante sur la création de Groupama Banque, dont la vocation est de proposer des solutions bancaires aux clients de l’assureur. A ce titre, le directeur général de Groupama, Thierry Martel, est administrateur de la banque.

L’exposition importante de Groupama au marché des actions –comme sa participation dans Société générale, “massacrée” en Bourse en 2011– explique pour une part les déboires récents de l’assureur, qui l’ont contraint à mettre en oeuvre ces derniers mois un plan de restructuration draconien.

AFP, PARIS, 31 déc 2012