Cession : Aviva quitte une co-entreprise en Espagne

L’assureur britannique Aviva a annoncé vendredi la vente à la banque espagnole NCG Banco de ses parts dans leur co-entreprise commune, CxG Aviva, pour près de 300M d’euros.

Aviva a expliqué avoir obtenu gain de cause vendredi auprès du tribunal d’arbitrage de Madrid, auprès duquel l’assureur avait déposé un recours, estimant que son partenaire n’avait pas respecté les termes de leur engagement commun.

La banque Caixa Galicia, avec qui Aviva s’était engagée au départ, a fusionné avec Caixa Nova en décembre 2010 pour fonder Novacaixagalicia Banco (NCG Banco), un changement jugé contraire aux engagements par Aviva.

L’assureur a expliqué qu’en vertu de la décision du tribunal, il allait pouvoir vendre ses parts dans CxG Aviva pour 287M d’euros en liquidités. Il a ajouté que cette décision concluait son différend juridique avec son partenaire.

La transaction devrait être terminée d’ici à la fin 2014. Aviva a précisé que ses coentreprises avec d’autres institutions financières espagnoles n’étaient pas affectées par la décision du tribunal. En grande difficulté au moment de la crise européenne de la dette, comme d’autres établissements financiers espagnols, NCG Banco a été restructurée puis nationalisée en 2012, recevant au total 9Mds d’euros sur l’aide européenne allouée au secteur.

Basée en Galice (nord-ouest), elle a été rachetée depuis à l’Etat espagnol par La banque vénézuélienne Banesco, qui a remporté en décembre 2013 un appel d’offres pour acquérir 88,33% de son capital pour 1Md d’euros.

(AFP)