Cession : AIG se sépare de sa branche d’assurance hypothécaire

L’assureur américain AIG a annoncé lundi la cession de sa branche d’assurance hypothécaire, United Guaranty Corporation, à son concurrent Arch Capital Group pour 3,4 milliards de dollars.

Arch Capital, basé aux Bermudes, va payer 2,2 milliards de dollars en numéraire et le reste en actions, détaille un communiqué. AIG avait initialement annoncé plus tôt cette année son intention d’introduire UGC en Bourse. Il prévoyait alors de mettre 20% du capital sur le marché et de conserver le reste.

La transaction entre dans le cadre de la stratégie de recentrage d’AIG, pour laquelle des cessions « sélectives » d’actifs jouent un rôle important, a commenté lundi son directeur général Peter Hancock. « Nous avons réaffirmé cet objectif plus tôt cette année quand nous avons fait d’une entrée en Bourse ou d’une vente éventuelle d’UGC une composante clé d’un cadre stratégique remanié pour AIG », a-t-il ajouté.

L’assureur s’était retrouvé l’an dernier sous la pression des investisseurs activistes Carl Icahn et John Paulson, qui réclamaient sa scission en trois entreprises distinctes. Il avait d’abord tenté d’apaiser ses actionnaires en promettant en janvier des économies, des cessions d’actifs et la distribution de 25 milliards de dollars en dividendes et en rachat d’actions dans les deux prochaines années.

Les deux milliardaires avait également fini par obtenir des représentants au conseil d’administration dans le cadre d’un armistice annoncé début février.