Cat’Nat’: Vers des inondations record en Europe centrale

Les inondations de 2002 en Allemagne qualifiées “d’inondations du siècle”, risquent déjà d’être battues. Toute l’Europe centrale connait le même scénario.  

Les inondations de l’Elbe et du Danube en Europe centrale (Allemagne, Autriche, Suisse, République tchèque et Hongrie) risquent de battre des records, faisant craindre de très lourds dégâts.

La crue se déplace actuellement vers le Nord et en Allemagne, la situation rappelle celle 2002, qualifiée à l’époque “d’inondation du siècle”. Elle avait coûté 11Mds d’euros à l’économie. Avant la décrue actuelle, le président de la chambre de commerce et d’industrie, Eric Schweitzer, vient d’affirmer que “dans certaines régions, l’ampleur des dégâts devrait dépasser celle de 2002”.

Retour aux inondations de 2002 en Allemagne

Kathrin Jarosch, porte-parole de l’Union des assureurs allemands, a rappelé pour sa part à la presse que “lors de la dernière inondation de 2002, les dommages assurés se sont chiffrés à 1,8Md d’euros. En ce qui concerne la situation actuelle, il est encore trop tôt pour estimer de manière précise et fiable le montant des dommages”.

En Allemagne, l’assurance contre les risques naturels est libre et repose sur le privé. Mais l’État intervient massivement dans des situations exceptionnelles. 7,1Mds d’euros d’aides publiques avaient été débloquées en 2002.

Au total, dans toute l’Europe centrale, les inondations des villes, villages, exploitations agricoles de 2002 avaient coûté un total de 3,4Mds d’euros aux assureurs.

Des inondations à répétition pour les agriculteurs

Dès aujourd’hui, de 35 000 (République tchèque) à 335 000 hectares (Allemagne) de terres agricoles ont été entièrement ou partiellement engloutis, pour près de 200M d’euros de dégâts. En Autriche, où le niveau des eaux baissait partout dans le pays, les agriculteurs craignaient le pire. “Si une telle inondation arrive une fois en dix ans, on n’a déjà pas de chance, mais nous avons été touchés en 2002, 2009, deux fois en 2012… Et cette année n’est pas encore terminée”, avait déclaré jeudi à l’agence autrichienne APA Hubert Kapp, agriculteur à Aigen, en Styrie, où coule la rivière Enns.

Dans l’ouest de la République tchèque, les crues ont causé des dégâts évalués à environ 2Mds de couronnes (78M d’euros) rien que dans l’agriculture, a indiqué lundi le chef de la chambre agraire tchèque, Jan Veleba.

Pour le premier ministre hongrois Viktor Orban: “il est maintenant clair que nous avons à faire aux pires inondations de tous les temps”.

Selon un premier bilan provisoire, la montée des eaux a entraîné en Europe la mort de 18 personnes dont 10 en République tchèque.

Avec AFP

Image d’archives