Cat’Nat’ : En Allemagne, la grêle coûterait 177 millions d’euros à Swiss Re

Après le passage de tempête de grêle fin juillet en Allemagne, les pertes assurées devraient se chiffrer à 240M de dollars pour Swiss Re et entre 2 et 2,7Mds de dollars pour le secteur.

Le réassureur helvétique Swiss Re a estimé ses coûts pour les tempêtes de grêle survenues en juillet en Allemagne à environ 240M de dollars (177M d’euros), a-t-il indiqué lundi.

Ces tempêtes de grêle devraient générer des demandes d’indemnisation d’approximativement 240M de dollars, nettes de rétrocession et avant impôt”, a précisé Swiss Re dans un communiqué.

Pour l’ensemble du secteur, les pertes assurées devraient se chiffrer entre 2 et 2,7Mds de dollars, a évalué le groupe suisse dans un communiqué.

Le 27 juillet, une tempête de grêle s’était abattue sur les régions d’Hanovre et de Wolfsbourg. Le lendemain une autre tempête avait frappé le sud de l’Allemagne, causant d’importants dégâts dans les villes de Rottenburg, de Tübingen et de Reutlingen. Le réassureur a rappelé que des grêlons de la taille d’une balle de golf étaient tombés, endommageant toitures, vitres et panneaux solaires sur leur passage.

La semaine dernière, le réassureur français Scor avait publié une estimation provisoire de 50M d’euros pour les tempêtes Andreas et Ernst. La tempête Andreas, qui a touché les 27 et 28 juillet le nord-est de la Westphalie, la Basse-Saxe et le Bade-Wurtemberg, devrait coûter à elle seule 34M d’euros au réassureur, avait précisé Scor.

AFP