Cat Nat : Les dégâts des inondations estimés à 2 milliards d’euros en Bosnie

Les dégâts provoqués en mai par les pires inondations qui ont frappé la Bosnie depuis un siècle sont estimés à environ 2Mds d’euros et elles vont sérieusement affecter cette année l’économie locale, selon une évaluation internationale présentée mercredi à Sarajevo.

L’impact économique de cette catastrophe naturelle qui a frappé la Bosnie a été évalué à environ 4Mds de marks convertibles“, soit 2Mds d’euros, a déclaré à la presse un porte-parole de la délégation de l’Union européenne en Bosnie, Andy McGuffie.

Le Produit intérieur brut (PIB) bosnien s’élevait en 2013 à quelque 13,3Mds d’euros et ces dégâts représentent pratiquement 15% de ce montant. Cette évaluation a été faite par des experts de l’Union européenne, de l’ONU et de la Banque mondiale et les autorités locales, a-t-on expliqué.

Une précédente évaluation préliminaire présentée fin mai par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) faisait état d’environ 1,3Md d’euros de dégâts matériels en Bosnie. Le montant de 2Mds d’euros de dégâts est une “évaluation globale initiale” et “davantage de travaux de vérifications” seront effectués au cours des deux prochaines semaines, notamment pour avoir plus de détails par secteurs, a expliqué M. McGuffie.

Cette évaluation devrait servir de document de base pour une conférence internationale de donateurs prévue en juillet à Bruxelles avec l’objectif de collecter des fonds pour la reconstruction de la Bosnie et de la Serbie, qui a également été violemment frappée par ces intempéries.

La BERD avait estimé fin mai les dégâts en Serbie à une somme comprise entre 1,5 et 2Mds d’euros. Le chef du groupe international d’experts chargé de faire l’évaluation des dégâts en Bosnie, Ricardo Zapata Marti, a mis en garde contre des effets négatifs des ces dégâts pour l’économie bosnienne.

Selon M. Marti, le PIB pourrait reculer de 1,1% en 2014, contre une hausse de 2,2% qui avait été prévue par le Fonds monétaire internationale avant les inondations.

Sarajevo, 18 juin 2014 (AFP)