Bourses : Rechute des indices et assureurs en fin de journée

Entre argentiers rassurants et agences de notation alarmantes, les bourses ne savent plus où donner de la tête. En fin de journée, les assureurs dérapaient sur la même pente glissante que les marchés financiers.

11e séance consécutive de baisse à Paris à -4,68% à l’heure de la clôture. Toutes les bourses ont d’ailleurs suivi le même trajet : alors qu’elles avaient remonté doucement la pente lundi matin, boostées par le rachat de dette italienne et espagnole par la BCE, les bourses ont finalement affiché une forte baisse en fin de journée, consécutive à celle de Wall Street. Et la valeur jaune continue de son côté de prendre des couleurs avec un nouveau record à 1.700 dollars à Hong Kong.

Francfort fait grise mine à -5,02 %,  Madrid, en hausse sur la plus grande partie de la journée, a chuté finalement de-2,44 %, Milan tombant à -1,47 %. Repli de -2,71 % pour le Footsie. Malgré les mesures prises par la BCE et les promesses du G7 pour « prendre toutes les mesures nécessaires », les marchés ne savent plus où donner de la tête et accusent le coup de la dégradation de la note de la dette américaine par Standard & Poor ‘s.

Les assureurs suivent le sillage

Les assureurs suivent consciencieusement le sillage. Axa, à 11,565 euros à l’ouverture, dévisse de 4,89% à 10.990 en fin de journée. April chute de 3,97% quand Euler Hermès du groupe Allianz baisse de 2,98%. L’américain Scor Se s’effondre à -5,94%