Bourse : Une enquête du régulateur fait chuter les cours des assureurs britanniques

Le régulateur des assurances en Grande Bretagne va enquêter sur l’équité entre les contrats d’assurances. Premier effet, les cours de bourse des assureurs s’effondrent.

Les compagnies d’assurances britanniques chutaient vendredi à la Bourse de Londres, suite à l’annonce d’une enquête à venir du régulateur qui veut s’assurer que les clients les plus anciens ne sont pas lésés par rapport aux nouveaux.

Un peu avant 14h, dans un marché en hausse de 0,35%, Resolution Limited lâchait 14,47% à 272,84 pence, Legal & General 7,55% à 196,36 pence, Aviva 6,83% à 450,5 pence et Prudential 3,66% à 1.266,82 pence.

Cité par le Daily Telegraph, Clive Adamson, responsable de la supervision au sein du gendarme des marchés (FCA), indique que l’autorité veut s’assurer que les anciens clients des assureurs ne sont pas les vaches à lait des compagnies avec des contrats beaucoup moins avantageux. “Alors que les compagnies ont baissé les prix et créé de nouveaux produits, il y a un danger que les clients ayant des contrats plus anciens soient oubliés. Nous voulons nous assurer qu’ils ont des offres équitables. Dans le cadre de l’examen, nous collecterons des informations afin d’établir si nous devons intervenir sur les charges de sortie” des contrats, a-t-il déclaré.

Selon le Daily Telegraph, l’enquête de la FCA, qui va se pencher sur 30 millions de contrats d’assurance, démarrera cet été. Dans un communiqué, Legal & General a appelé la FCA à “avancer” la présentation officielle de son enquête face aux turbulences boursières entraînées par la publication de ces informations par le Telegraph. La compagnie a en outre assuré qu’elle traitait ses clients “équitablement” et leur offrait “des produits intéressants avec de faibles charges“.

C’est la deuxième fois en une semaine que le secteur des assurances est pénalisé en Grande-Bretagne. Mercredi dernier, dans le cadre de la présentation du budget, le ministre des Finances George Osborne avait annoncé des mesures majeures destinées notamment à permettre aux retraités de disposer à leur guise de la somme accumulée dans le cadre de leur fonds de pension au lieu de la faire gérer par une compagnie d’assurance en échange d’une certaine somme chaque mois.

(Avec AFP)