Bourse : ING ouvre le capital de sa filiale américaine pour lever 1,5Md de dollars

Le bancassureur néerlandais ING a lancé mardi le processus d’introduction en Bourse de sa filiale américaine, à l’issue duquel il espère lever un maximum de 1,5Md de dollars.

ING a remis remis au gendarme américain de la Bourse, la SEC, un document boursier précisant les modalités prévues pour cette opération au cours de laquelle il entend mettre sur le marché quelque 64,2 millions d’actions, soit 25% du capital de sa filiale qui sera rebaptisée Voya en 2014, à un prix situé entre 21 et 24 dollars par action.

ING, qui entend conserver 75% de cette filiale dans un premier temps, espère dégager un bénéfice de 600M de dollars de l’opération. Le bancassureur doit lever des liquidités afin de rembourser l’aide publique de 10Mds d’euros qui lui a été accordée en 2008 lors de la crise financière.

En plus du remboursement, des ventes de filiales lui avaient été imposées par la Commission européenne, gardienne de la concurrence dans l’UE, dans le cadre de l’aide publique reçue de la part de l’Etat néerlandais. Le plan de la Commission européenne prévoit qu’ING ait cédé au moins 25% de sa filiale américaine à la fin 2013, plus de 50% à la fin 2014 et le reste à la fin 2016, précise le document boursier.

Washington, 16 avril 2013 (AFP)