Axa va racheter la participation de la BERD dans ses filiales d’Europe de l’Est

Axa va racheter des participations minoritaires de la Banque européenne de reconstruction et de développement (BERD) dans les filiales tchèque, hongroise et polonaise de l’assureur français, pour 147 millions d’euros au total, selon un communiqué publié vendredi.

Axa avait fait état de négociations avec la BERD début novembre dans le but de prendre le contrôle total de ses filiales.

Dans le détail, la BERD détient actuellement, en Pologne, 35% dans l’entité assurance vie d’Axa et 30% dans l’entité fonds de pension. En République tchèque, la banque possède 21% dans l’entité vie et 7% dans la filiale fonds de pension. En Hongrie, la BERD contrôle 33% de la filiale vie et 9% de l’entité fonds de pension.

En incluant la filiale slovaque, déjà entièrement détenue par Axa, le chiffre d’affaires des activités vie, épargne et retraite de l’assureur en Europe centrale et de l’est a atteint 467 millions d’euros en 2008 et 229 millions au premier semestre, mais avec un résultat opérationnel faiblement positif à 7 et 9 millions.

L’acquisition devrait être finalisée au cours du premier semestre 2010.

Axa indique que cette transaction sera financée “en utilisant les ressources internes” du groupe.

L’assureur a réalisé en novembre une augmentation de capital de deux milliards d’euros, destinée à financer des acquisitions.

Outre le rachat des participations de la BERD, Axa est engagé dans la prise de contrôle intégrale de sa filiale Axa Asia Pacific Holdings (Axa APH), dont il prévoit de scinder les activités, dans un deuxième temps. Le coût estimé de cette opération se monte à 1,4 milliard d’euros net.

Paris, 18 déc 2009 (AFP)