AXA Affiche une solide performance en 2007. Les subprimes n’affectent pas les comptes de l’assureur.

    0

    axaChiffres clés 2007 :
    RÉSULTAT OPÉRATIONNEL : +27% À 5,0 MILLIARDS D’EUROS (+15% EN COMPARABLE)
    RÉSULTAT COURANT : +22% À 6,1 MILLIARDS D’EUROS (+14% EN COMPARABLE)
    RÉSULTAT NET : +11% À 5,7 MILLIARDS D’EUROS (+7% EN COMPARABLE)
    DIVIDENDE PROPOSÉ : 1,20 EURO PAR ACTION, EN HAUSSE DE 13%

    « Notre performance a une nouvelle fois été solide en 2007 et s’est traduite par une progression du résultat opérationnelHenri de Castries par action supérieure à l’objectif de notre projet Ambition 2012 », a déclaré Henri de Castries, président du Directoire d’AXA.
    « Les chiffres publiés reflètent la forte croissance organique de l’ensemble de nos activités et le succès de l’intégration de Winterthur. Ils confirment également que la solidité de notre bilan n’est pas affectée par la crise des subprimes. »
    « Dans un environnement macroéconomique moins favorable depuis le début de l’année, AXA devrait être en mesure de faire progresser son chiffre d’affaires et son résultat opérationnel en 2008. »

    FAITS MARQUANTS DE L’EXERCICE 2007

    RÉSULTATS
    – Le résultat opérationnel progresse de 27%, ou 15% en base comparable, à 4 963 millions d’euros, reflétant une croissance soutenue dans l’ensemble des lignes d’activités (+10% en Vie, Epargne, Retraite, +8% en assurance Dommages et +21% en Gestion d’Actifs).
    – Le résultat courant ressort en hausse de 22%, ou 14% en base comparable, à 6 138 millions d’euros. Il bénéficie de la progression du résultat opérationnel et d’un niveau de plus-values nettes réalisées de 1 175 millions d’euros, comparable au précédent exercice.
    – Le résultat net est en hausse de 11%, ou 7% à données comparables, à 5 666 millions d’euros, et reflète principalement la croissance du résultat courant, l’effet négatif de l’évolution de la juste valeur des actifs financiers (valorisés selon l’option de juste valeur) et des instruments dérivés, l’impact positif de la cession des activités d’AXA aux Pays-Bas et les coûts liés à
    l’intégration de Winterthur.

    BÉNÉFICE ET DIVIDENDE PAR ACTION
    – Le résultat opérationnel par action, net des frais financiers sur les titres subordonnés perpétuels1, augmente de 16% à 2,27 euros, dépassant ainsi les objectifs d’Ambition 2012.
    – Un dividende par action de 1,20 euro, en progression de 13%, en ligne avec la croissance du résultat courant par action, sera soumis à l’approbation de l’Assemblée Générale des actionnaires qui se tiendra le 22 avril 2008. La mise en paiement du dividende interviendrait le 29 avril 2008, avec une date de détachement du dividende au 24 avril 2008.

    BILAN
    – Les capitaux propres s’élèvent à 45,6 milliards d’euros, en baisse de 1,6 milliards d’euros sous l’effet notamment du niveau plus faible des plus-values latentes et du programme de rachat d’actions.
    – Les actifs sous gestion2 atteignent 1 281 milliards d’euros, et reflètent notamment une collecte nette de 42 milliards d’euros sur les produits en unités de compte et la gestion d’actifs pour compte de tiers.
    – L’impact de la mise en valeur de marché des ABS (valeurs mobilières adossées à des actifs) s’établit à -0,6 milliard d’euros, net de participation des assurés et après impôt3, dont -0,3 milliard d’euros comptabilisés dans le compte de résultat et -0,3 milliard d’euros dans les capitaux propres4.
    – Les risques liés aux rehausseurs de crédits ne sont pas considérés comme importants par rapport au bilan du Groupe.

    EMBEDDED VALUE
    – L’Embedded Value Groupe s’établit à 35 milliards d’euros, en baisse de 1 milliard d’euros, avec un rendement total de +18%.
    – La valeur des affaires nouvelles (VAN) augmente de 18%, ou 8%5 en base comparable, à 1 772 millions d’euros. La marge sur affaires nouvelles reste stable à 23,0 %.