Autriche : L’interdiction des ventes à découvert sur les assureurs Uniqa et Vienna Insurance Group prolongée

L’Autorité de régulation des marchés financiers en Autriche (FMA) a prolongé mardi jusqu’au 30 novembre 2010 l’interdiction des ventes à découvert, en vigueur depuis octobre 2008, a annoncé la FMA dans un communiqué.

L’interdiction porte sur les titres des banques Raiffeisen International et Erste Bank, ainsi que ceux des assureurs Uniqa et Vienna Insurance Group. Plusieurs fois prolongée depuis son adoption, elle devait prendre fin à la fin du mois de mai. L’interdiction ne peut à chaque fois être prolongée que de six mois.

La technique des ventes à découvert, beaucoup pratiquée par les fonds spéculatifs, consiste à emprunter une action dont on pense que le prix va baisser et à la vendre aussitôt, avec l’espoir d’empocher une forte différence au moment où il faudra la racheter pour la rendre au prêteur. Employée massivement, cette technique a pour effet de précipiter la chute d’un cours.

Dans le contexte de crise financière qui frappe l’Europe, l’Allemagne a interdit la semaine dernière certaines ventes à découvert de produits financiers extrêmement spéculatifs portant notamment sur les emprunts d’Etats de la zone euro.

Vienne, 25 mai 2010 (AFP)