Assurbanque : La Maif lance une carte rechargeable et vise une clientèle plus jeune

La Maif donne un nouvel élan à ses activités bancaires avec la sortie d’une carte bancaire rechargeable pour les 12-17 ans. Les parents assurés à la Maif contrôlent les sommes dont dispose l’ado, et les recharges se font sur internet.

Après avoir longtemps proposé des crédits avec Socram Banque, la Maif passe un nouveau cap dans les activités bancaires. En proposant une carte de paiement et de retrait pour les 12-17 ans, la mutuelle niortaise entend pénétrer le marché des particuliers bien plus tôt qu’avec un contrat auto ou habitation, les premières souscriptions classiques de clients d’assurance.

Le produit en lui-même est une carte bancaire rechargeable. Elle dispose d’un plafond pour la somme à disposition de l’adolescent qui peut-être de 200, 400 ou 600 euros. La carte peut être utilisée en France comme à l’étranger.

Dans le système de « banque directe » qu’utilisent déjà Allianz Banque, Axa Banque ou Groupama Banque, beaucoup d’opérations, voire la totalité peuvent être effectuées à distance. De la commande de la carte à la recharge, la consultation du compte, le système prévenant l’utilisateur de l’approche du solde « zéro » sont également prévus.

Par contre, la carte n’oblige pas à ouvrir un compte en tant que tel. De plus, elle coûte 17 euros par an et est valable 3 ans.

Enfin, la création de ce produit, supporté par Socram Banque a été rendu possible avec l’élargissement du mandat de Socram. Ancien établissement de crédit, Scoram a vu début 2009 son statu d’intermédiaire d’opérations bancaires élargit pour devenir une banque à part entière. La Macif, également partenaire de Socram Banque pourrait donc également bénéficier de ce statut pour se lancer dans la banque au quotidien (compte courant, chéquier, livrets réglementés…). La Maif, elle, a une petite longueur d’avance.