IT : SPB rachète un réseau de réparation rapide de mobiles

Le courtier havrais SPB, l’un des premiers en Europe pour l’assurance des produits issus des nouvelles technologies, a pris le contrôle de Point Service Mobiles (PSM) un réseau de réparation rapide de téléphones mobiles, a annoncé mardi l’entreprise.

Ce rachat doit permettre à SPB de proposer aux assurés la réparation ou l’échange de leurs mobiles endommagés dans un délai de quarante minutes au lieu de plusieurs jours aujourd’hui. « Il suffit pour l’assuré de se présenter dans l’une des 90 boutiques PSM réparties sur le territoire », a assuré Jean-Marie Guian, président de SPB.

 SPB, qui compte environ mille salariés, gère quelque cinq millions de contrats d’assurance de téléphones mobiles, pour le compte de clients comme Orange, SFR, la Fnac, Carrefour ou encore Darty.

Le courtier a pris une participation majoritaire (58%) dans PSM dont la fondatrice, Catherine Boquillon, est restée à la tête de l’entreprise comme présidente après la transaction signée lundi. PSM, qui a son siège à Paris, a réalisé en 2011 un chiffre d’affaires de 5M d’euros pour 220.000 interventions.

 SPB dont le chiffre d’affaires s’est élevé en 2011 à 95M d’euros (+20%) estime que cette acquisition lui donne « un avantage concurrentiel fort » en améliorant le service rendu aux propriétaires de mobiles. Ce courtier est spécialisé dans l’assurance des cartes bancaires, des appareils technologiques nomades mais aussi des voyages, des écrans plats ou encore des factures impayées.

L’entreprise conçoit et gère des contrats non directement pour le compte de particuliers mais pour celui de la grande distribution, d’opérateurs de téléphonie, de banques ou de compagnies d’assurance. 

LE HAVRE, 7 fév 2012 (AFP)