Assurance-vie : Les rendements des fonds euros s’effritent doucement en 2012 à 2,9%

Les rendements des fonds euros des assurance-vie ont été de 2,9% en moyenne pour l’individuel et de 3,3% pour les collectifs.

Les contrats d’assurance-vie individuel en euros ont rapporté en moyenne 2,9% en 2012, soit une baisse du rendement de 0,1 point de pourcentage par rapport à l’année précédente, selon les résultats d’une enquête de l’Autorité de contrôle prudentiel (ACP) publiés lundi.

Ces chiffres rejoignent les estimations fournies en janvier par la Fédération française des sociétés d’assurances, qui avait indiqué que le rendement moyen en 2012 serait légèrement en dessous de 3%.

Cette baisse modérée du rendement pour les contrats individuels fait suite au fort recul de 2011, qui avait été lui même plus marqué que la moyenne des années précédentes (les taux de revalorisation sont revenus de 4,1% en 2007 à 3,9% en 2008, puis 3,6% en 2009 et 3,4% en 2010).

Remontée des cours

Selon l’ACP, les taux d’intérêt à long terme, qui ont continué de baisser en 2012 pour atteindre des niveaux historiquement bas, ont pesé sur les produits d’intérêt des actifs investis par les assureurs. Le taux à 10 ans des obligations d’État français est revenu de 3,2% en moyenne mensuelle en décembre 2011 à 2,0% en décembre 2012, rappelle l’ACP.

Par rapport à 2011, les assureurs vie ont néanmoins pu intégrer dans leur politique de fixation des taux au titre de 2012 un environnement financier moins dégradé sur le marché des dettes souveraines et une remontée des cours boursiers, indique l’Autorité.

Contrats collectifs

Concernant les contrats collectifs, le taux de revalorisation moyen net a légèrement augmenté, passant de 3,15% en 2011 à 3,3% en 2012. “Les fonds liés aux contrats collectifs sont souvent investis de manière plus diversifiée que dans le cas des contrats individuels. Leurs performances sont donc plus réactives aux évolutions de marché“, explique l’ACP.

Pour cette étude, l’ACP a utilisé pour les contrats individuels les données fournies par 84 organismes représentant 99,6% du marché. Pour les contrats collectifs, elle s’est appuyée sur les données de 58 organismes, soit plus de 3.200 contrats.

AFP