Assurance vie : des taux de rendement pour 2009 moins élevés qu’en 2008

Les premiers taux d’intérêt des contrats d’assurance vie annoncés pour 2009 s’affichent en baisse par rapport à 2008, une baisse attendue du fait d’un contexte de taux d’intérêt faibles.

L’assureur mutualiste Macif a annoncé mercredi qu’il servirait un taux annuel de 3,40% pour 2009 sur les contrats Livret Vie et Livret Vie option de sa filiale d’assurance vie Mutavie, contre 3,70% en 2008.

Quant aux contrats Actiplus et Actiplus option, le taux servi atteint 4%, contre 4,30% en 2008. “Mutavie doit faire face à une situation de taux bas, comme de nombreux acteurs du marché”, a indiqué l’assureur dans un communiqué. “C’est pourquoi elle a choisi de fixer prudemment les taux garantis pour 2010”, qui seront de 2,75%, auxquels pourront s’ajouter des intérêts complémentaires. En 2009, ces intérêts complémentaires ont augmenté le taux servi de 0,20 point (0,20%).

Les contrats en euros, qui sont les plus prisés des épargnants, sont traditionnellement plutôt investis dans des obligations, des placements jugés plus sûrs.

Or, la crise financière a incité les investisseurs à s’orienter encore davantage vers ces produits ce qui, conjugué aux mesures exceptionnelles des banques centrales, a provoqué une violente baisse des taux d’intérêt de ces obligations.

Mardi, Maaf Vie, filiale de l’assureur mutualiste Maaf, avait annoncé un taux de 4,31% pour 2009 sur ses contrats Winalto et Winalto Pro, ses deux principaux contrats commercialisés, contre 4,51% en 2008.

Quant au contrat en euros Compte épargne Maaf, qui n’est plus ouvert à la souscription, son taux s’établit à 4,16% en 2009, contre 4,56% en 2008.

Début octobre, le PDG de l’assureur mutualiste Matmut Daniel Havis avait déclaré son  intention de servir un taux de 4,65% en 2009, soit le même qu’en 2008 et 2007. Une stabilité à un haut niveau qu’il avait justifié par le jeune âge de son contrat Matmut Vie épargne, qui n’a été lancé qu’en 2007, ce qui a permis une plus grande souplesse et une meilleure gestion desopportunités de placements.

Paris, 16 déc 2009 (AFP)