Assurance / Transports : Allianz veut s’offrir un morceau de rail Britannique

Allianz serait intéressé par un tronçon de voie ferrée reliant Londres au tunnel sous la Manche. L’assureur se prépare à faire une offre de 2,3Mds d’euros pour cette ligne à grande vitesse.

Allianz se prépare à faire une offre surprise de 2,3Mds d’euros (2Mds de livres) pour l’achat du tronçon de voie ferrée de 109 kilomètres entre Londres et le tunnel sous la Manche. L’assureur allemand vient concurrencer plusieurs autres protagonistes intéressés par cette portion de ligne à grande vitesse, mise en vente par le gouvernement britannique.

En effet, un consortium constitué d’Eurotunnel, de la banque américaine d’investissement Goldman Sachs et du gestionnaire de fonds M&G est aussi sur le coup, tout comme un autre consortium composé d’Abu Dhabi Investment Authority, de la banque américaine Morgan Stanley et de l’investisseur 3i dont le siège social est à Londres.

L’Allemagne attirée par les transports Britanniques

Selon le Sunday Times, l’entrée d’Allianz dans la compétition « met en lumière l’appétit de l’Allemagne pour les transports britanniques ». En effet, un train de la compagnie ferroviaire allemande Deutsche Bahn a emprunté ce tunnel pour la première fois la semaine dernière et Eurostar vient de commander des trains à grande vitesse au groupe allemand Siemens.

De plus, le Sunday Times précise que la Deutsche Bahn a acheté cette année le groupe britannique Arriva (bus et trains) pour 1,6 Md de livres (1,8Md d’euros). Cependant, l’offre d’Allianz reste très inférieure aux 5,7Mds de livres (6,5Mds d’euros) qu’a coûté la construction du tronçon. Le gouvernement britannique quand à lui pourrait faire connaître sa décision d’ici Noël.

Crédit Photo : Fabrice Dimier/Bloomberg

Comments are closed.