Assurance / Marchés : L’assureur AIG s’apprête à rembourser le Trésor américain

L’assureur American International Group (AIG), nationalisé au plus fort de la crise financière pour échapper à la faillite, discute avec le Trésor américain d’un plan qui lui permettrait de recouvrer son indépendance, croit savoir le Wall Street Journal (WSJ) mardi.

Selon ce plan en deux étapes, qui pourrait être mis en oeuvre dès la première moitié de 2011, le département du Trésor convertirait 49Mds de dollars d’actions préférentielles (sans droit de vote) en actions ordinaires, portant sa participation de 79,8% à plus de 90%.

Les actions seraient ensuite progressivement revendues à des investisseurs privés, ce qui réduirait la participation de l’État et pourrait même lui rapporter de l’argent si le titre prenait de la valeur.

Toutefois, une sortie réussie du capital d’AIG « prendrait des années et est loin d’être certaine, dépendant entre autres des conditions de marchés et de la capacité de l’entreprise à convaincre les investisseurs que ses métiers de base peuvent générer des profits consistants », estime le quotidien économique, précisant que l’assureur table sur des profits annuels compris entre 6 et 8Mds de dollars.

Après avoir refusé de sauver la banque Lehman Brothers de la faillite à l’automne 2008, le Trésor n’a pas eu d’autre choix que de renflouer AIG, qui était devenu le principal assureur de crédit au monde et dont la faillite aurait eu des répercussions dramatiques sur toutes ses banques clientes.

Paris, 14 sept 2010 (AFP)